Un arc en ciel d’émotions au Funambule

Comme si l'on sautait d'une couleur à l'autre de l'arc en ciel, Dans ta bulle est une odyssée poétique et lumineuse. Au cours de cette traversée, les paysages s'enchaînent avec autant de légèreté que l'éclat d'une bulle de savon. Douceur et délicatesse donc pour ce joli spectacle écrit pour les enfants de 18 mois et... Lire la Suite →

Arestrup – Berléand, frères de scène

Barbe mal rasée, cheveux ébouriffés, bas de survêtement difforme, veste tombante, démarche lymphatique, malgré son allure défraichie Niels Arestrup irradie la scène des Bouffes parisiens. Arestrup joue Andrew. A ses côtés, François Berléand ne manque pas de caractère. Il joue Philippe. Deux demi-frères réunis après 13 ans de séparation. Le premier a souffert de l'absence... Lire la Suite →

Quartett dans un joli clair-obscur

Dans la sublime salle en bois du Théâtre de l'Epée de bois, le verbe sulfureux du couple Merteuil-Valmont jaillit au milieu d'un intrigant clair-obscur. La marquise et le vicomte se délectent à travers une joute verbale corrosive. Ils jouent Les Liaisons dangereuses dans une réécriture d'Heiner Muller, une courte pièce nommée Quartett. La plume du... Lire la Suite →

Ca ronronne sur le comptoir

Cet automne, les célèbres Brèves de comptoir reprennent du service. Voilà plus de trente ans que ces jaillissements spontanés de l'humanité, comme les nomme leur metteur en scène Jean-Michel Ribes, font partie de la culture populaire française. A l'origine de ces compilations, Jean-Marie Gourio a publié plus d'une vingtaine d'éditions des fameux recueils. Jean-Michel Ribes... Lire la Suite →

Le Roi Lear, par une troupe étincelante

Cet automne, la folie du Roi Lear se répand au Théâtre de la porte Saint-Martin. Sur une majestueuse scène épurée, les personnages s'affrontent comme des figures sur un échiquier. Chacun à sa manière rayonne d'une force éclatante. Dans le rôle titre, un monumental Jacques Weber. Pour son serviteur Kent, un remarquable Babacar M'Baye Fall. Les... Lire la Suite →

Le voyage introspectif d’Ivan Ilitch

Jeudi soir au Studio Hébertot, Hervé Falloux jouait Ivan Ilitch. Personnage central de la nouvelle de Léon Tolstoï, ce riche et célèbre juge découvre à 45 ans qu'il est atteint d'une maladie grave. Commence alors un voyage introspectif à travers lequel il révèle toute son humanité. L'histoire personnelle d'Hervé Falloux croise celle du magistrat russe.... Lire la Suite →

L’Autre fille

"Tu es entrée morte dans ma vie." La mort comme point de départ d'une vie qui n'est déjà plus. Annie Ernaux découvre l'existence de sa sœur morte à l'âge de six ans deux ans avant sa naissance. Elle apprend cela par hasard, au travers d'une conversation entre adultes. Elle entend aussi qu'elle "était plus gentille... Lire la Suite →

Une jeunesse incandescente

Ils sont jeunes, lumineux et drôles. Touchants et profondément humains. Neuf flammes éclatantes pour illuminer la salle Chapitre du Théâtre des Halles. Ils se livrent avec générosité et sans pudeur. Amour, sexe, origine, des témoignages intimes. Neuf jeunes adultes venus des quartiers. Ils jubilent, cabotinent parfois. Pour sûr, ils prennent un plaisir évident. Une jouissance... Lire la Suite →

La mouette, c’est moi

Le collectif MxM propose une admirable mise en abyme de La Mouette d'Anton Tchekhov au travers d'une nouvelle performance filmique. Quel bonheur de voir le jeune Kostia, dramaturge en pleine répétition, affirmer sa quête de modernité théâtrale tout en composant une vidéo live à l'aide d'une caméra. Dès le premier acte, cette mise en image... Lire la Suite →

De sombres barbares au Vieux Co

En attendant les barbares est une immersion dans la noirceur de l'empire colonial. L'histoire pourrait se dérouler pendant la guerre d'Algérie, l'apartheid ou lors d'un autre conflit lié à la colonisation. La pièce explore l'infamie et les rapports, parfois ambigus, entre les classes. Dans la profonde salle du Vieux colombier, nous voilà plongé dans l'obscurité... Lire la Suite →

Le Petit coiffeur

Auréolée du triomphe d'Adieu Monsieur Haffmann, la compagnie Le Grenier de Babouchka dirigée par Jean-Philippe Daguerre est devenue une référence en matière du théâtre dit privé. Avec une douzaine de spectacles, dont trois créations, l'entreprise théâtrale multiplie les représentations dans un registre plutôt classique. En octobre dernier, les yeux étaient rivés sur la dernière création... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑