Truffaut, l’écrivain

Livres, documentaires, bandes dessinées, expositions, pièces de théâtre, les productions artistiques autour de François Truffaut abondent. Truffaut cinéaste, Truffaut critique de films, Truffaut et les femmes, Truffaut et la nouvelle vague… C’est l’angle de l’écriture qu’ont choisi Judith d’Aleazzo et David Nathanson pour leur spectacle Truffaut correspondance. Un point de vue littéraire dont le matériau est une sélection de lettres écrites par le cinéaste. Ce spectacle réjouissant, plutôt pour les initiés, a fait ses débuts en Décembre à la Manufacture des Abbesses.

@ Luca Lomazzi

Comme l’avaient fait Marie-Paule André et Robin Renucci en 1996, les metteurs en scène ont adapté au théâtre une sélection de lettres extraites de Correspondance. Ce recueil édité par Gilles Jacob et Claude de Givray en 1993 réunit environ 500 lettres rédigées par François Truffaut entre 1945 et 1983. Une matière dense éclairant la complexité du personnage engagé, passionné, sanguin et sensible.

La musique comme partenaire de jeu

Le spectacle convoque ainsi les présences de Robert Lachenay, Jean-Luc Godard, Alain Pierrefitte, Alfred Hitchcock ou Alain Souchon, autant de figures ayant façonné d’une manière ou d’une autre la personnalité du cinéaste. Sur scène, David Nathanson donne vie à la pensée du cinéaste sans pour autant l’incarner. Le comédien révèle avec énergie ses combats et sa sensibilité, une belle performance. Il a pour partenaire de jeu, les airs de piano composés par Antoine Ouvrard. Se tisse alors un tendre dialogue entre les mots, la musique et quelques images projetées sur un écran. La musique nous emmène d’une époque à l’autre en passante par Les 400 coups, Jules et Jim et L’amour en fuite. On traverse l’histoire avec plaisir.

@ Luca Lomazzi

Il n’est pas nécessaire d’être un grand cinéphile pour apprécier le spectacle. Un minimum d’intérêt pour le personnage est toutefois bienvenue pour se laisser aller dans son univers. A l’issue de la représentation, l’envie d’ouvrir le recueil m’est venue. Bon signe. Truffaut correspondance se joue à la Manufacture des Abbesses. Allez-y !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :