Des Producteurs haut en couleurs

Energie débordante, personnages extravagants, costumes clinquants, décors grandiloquents, ces Producteurs sont la garantie d’un joyeux divertissement à savourer en famille. Venue de Broadway, cette comédie musicale signée Mel Brooks est mise en scène par l’enfant prodige de la scène française, Alexis Michalik. Un véritable tourbillon d’excentricités. L’adaptation de la pièce est parsemée de fantaisies sur le théâtre et de clins d’œil aux spectacles de Michalik. Retour sur une des avant-premières de rodage au Théâtre de Paris.

@ Alessandro Pinna

Depuis la parution du film de Mel Brooks en 1968, l’histoire des Producteurs est devenue culte. Un producteur en faillite et son comptable se lancent dans la création de la pire comédie musicale avec l’intention d’empocher l’argent des assurances puis de s’envoler pour Rio. Pour cela, ils choisissent de produire la pièce d’un ancien nazi Des Fleurs pour Hitler. Une comédie dans la comédie orchestrée par une machinerie haute en couleurs et une bonne dose d’humour irrévérencieux .

Des décors escamotables et grandiloquents

La scénographie conçue par Juliette Azzopardi, au passage validée par l’équipe américaine, ne manque pas d’humour. Chez le producteur, on s’amuse à lire les affiches d’anciens spectacles : Oedipe is your love, La ménagerie du plexi. Petite note dissonante de la scénographie, la projection de vidéos illustratives peu convaincante.

@ Alessandro Pinna

De cour à jardin, des cintres au sol, du lointain à l’avant-scène (et inversement), les décors apparaissent dans une harmonieuse chorégraphie animée à vue par les seize interprètes et quelques régisseurs. Le rythme des séquences chantées, jouées et dansées déborde sur les changements de décors. La virtuosité est incontestablement la force de ces Producteurs.

@ Alessandro Pinna

Humour potache et ambiance gay friendly

Virtuosité et bonne humeur fusent sur scène. Chanteurs-danseurs-comédiens, en chœur ou en solo, les seize artistes sont aussi généreux que flamboyants. Petit coup de cœur pour l’extravagance des personnages homosexuels, des rôles secondaires dessinés avec beaucoup de fantaisie et d’excentricité.

Du burlesque, on frôle le grotesque. On touche la limite, ça chancelle. Heureusement cela reste sur la crête de l’humour potache. De toute évidence, la mesure et la délicatesse sont restées en coulisses.

@ Alessandro Pinna

Espérons que la spontanéité et l’énergie débordante des premières représentations ne s’étioleront pas au fil de la programmation. Envie de passer une joyeuse soirée en famille pour les fêtes de Noël ? Les Producteurs d’Alexis Michalik est un spectacle pour vous. Pour plus d’informations, allez sur le site du Théâtre de Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :