Le voyage introspectif d’Ivan Ilitch

Jeudi soir au Studio Hébertot, Hervé Falloux jouait Ivan Ilitch. Personnage central de la nouvelle de Léon Tolstoï, ce riche et célèbre juge découvre à 45 ans qu’il est atteint d’une maladie grave. Commence alors un voyage introspectif à travers lequel il révèle toute son humanité. L’histoire personnelle d’Hervé Falloux croise celle du magistrat russe. A l’initiative de ce seul en scène, le comédien assure lui-même l’adaptation de La mort d’Ivan Ilitch. Un projet personnel, donc, dans lequel il déploie une profonde sincérité. Un monologue envoûtant mis en scène par Séverine Vincent appelé Quelque chose au côté gauche.

@ Rosalie Adam

Rencontre d’âmes

Le comédien a puisé dans ses souvenirs personnels pour adapter ce voyage intérieur à la scène. Face public, Falloux-Ilitch touche à l’intime. Comme deux âmes-sœurs, le comédien et son personnage traversent des moments de grâce et de vérité. Les mots d’Ilitch sont portés avec beaucoup d’humilité et d’authenticité. Une sincérité captivante comme en témoigne l’écoute attentive du public venu assister à la première de cette programmation automnale.

Sur scène, le jeu du comédien fait résonner en moi les mots de Louis Jouvet dans Ecoute mon ami. Jouvet écrivait : « pour bien pratiquer le métier de comédien l’important est dans le renoncement de soi pour l’avancement de soi-même. » L’effacement d’Hervé Falloux en faveur de son personnage malgré la grande résonnance avec son histoire personnelle.

« Je veux racheter ma vie »

Longue silhouette fluide blanche, Ilitch apparaît sur scène comme un ange. L’homme d’affaire à succès se présente avec une assurance démesurée. Puis, arrive la maladie. Son aisance craquelle. L’authentique paraît. Jusqu’à scander de multiples « je veux racheter ma vie » au crépuscule de sa vie. Le comédien réussit une subtile évolution du personnage. Son corps s’affaiblit à mesure que la maladie progresse. Une remarquable performance d’acteur dans un espace scénique à l’esthétique discutable.

Au final, le comédien a séduit les premiers spectateurs du Studio Hébertot. Quelque chose au côté gauche se joue jusqu’au 28 Novembre. Plus d’informations sur le site Studio Hébertot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :