L’Ecole des femmes lance le Mois Molière

Le Mois Molière est lancé ! Mardi 1er Juin, trois comédiens de la Compagnie Viva ont inauguré la 25è édition du festival versaillais avec une joyeuse mise en scène de L’école des femmes dirigée par Anthony Magnier. Dans un décor tréteaux, les manipulations perverses du vieil Arnolphe se dessinent sur fond de Commedia dell’Arte. Un personnage grivois parfaitement joué par Mikael Fasulo, un tyran délicieusement répugnant. Les alexandrins ont singulièrement résonné dans la cour de la Grande Ecurie sous le regard d’un public conquis.

Versailles fête le théâtre

A l’initiative de François de Mazières, Maire de Versailles, le Mois Molière sonne ses 25 printemps. Véritable coup d’envoi de la saison des festivals, le Mois Molière réunie une vingtaine de spectacles dont la moitié sont des créations 2021. Pandémie oblige, les jauges sont réduites. Une punition pour le public très demandeur d’autant que les places sont gratuites. Victime de son succès, la billetterie a été dévalisée en 2 heures. Un festival à guichet fermé.

Une organisation royale

Accueil chaleureux. Organisation parfaitement rodée. La bonne humeur des coulisses s’est rapidement propagée sur le plateau où trois comédiens azimutés se sont allègrement emparés de la soirée.

Lorsque l’alexandrin rencontre la Commedia

La comédie en cinq actes a été disséquée par le metteur en scène qui a rogné l’histoire autour de cinq personnages : le trio amoureux et les servants. Trois comédiens pour cinq personnages, donc. Contrastant avec les alexandrins, Anthony Magnier s’autorise la fantaisie de petites digressions en prose, un langage réservé aux deux servants. Des personnages dotés de demi-masques pour un jeu Commedia dell’Arte.

La vitalité des comédiens nous a fait passer une soirée pétillante. Après deux représentations, la compagnie Viva a laissé la place à une autre troupe. Le format du Mois Molière implique une très courte programmation des pièces pour favoriser la diversité (une ou deux représentations par spectacle). Festivaliers avignonnais, cet été ? Nous vous conseillons cette version vitaminée de L’Ecole des femmes à voir en famille au Théâtre des Lucioles.

Pous plus d’informations : le Mois Molière – le Théâtre des Lucioles d’Avignon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :