Des objets très éloquents

« Ca ne va pas de soi, je veux dire dans le grand stock des mots choisir les bons, ceux qui sont justes ». Une voix grave et caverneuse nous parle depuis le lointain clair obscur. C’est le Pèle-pomme. Ce soir d’hiver, les objets ont pris la parole. Cinq objets, cinq personnalités, cinq comédiens ont des choses (surprenantes) à nous dire. Cette conférence peu ordinaire s’est tenue dans l’intimité du Studio de la Comédie française. Une réunion écrite et mise en scène par Christine Montalbetti.

@ Vincent Pontet

La plus petite salle de la Comédie française est nichée sous la pyramide du Louvre, au fond de la galerie du Caroussel. Elle avait été inaugurée en 1996 pour diversifier les formes de spectacles comme les rencontres avec les artistes ou les seuls-en-scène.

Dans l’intimité du Studio, les spectateurs confortablement installés dans « de braves petits fauteuils de théâtre » assistent au discours très éloquent d’objets soigneusement choisis. En l’absence de leur propriétaire, les confidences fusent. A tour de rôle, le Pèle-pomme, la Boîte à couture, la Lampe, le Parapluie et l’Oeil du tigre sortent de leur silence.

Une écriture sur mesure

A partir d’entretiens avec les comédiens, Christine Montalbetti a façonné un récit inspiré de leurs histoires personnelles. Hervé Pierre a choisi le Pèle-pomme parce qu’il est fasciné par la perfection technique de l’outil. C’est le premier à se « lancer avec le langage ». Claude Mathieu, la doyenne de la Troupe, aurait aimé être une Boîte à peinture. Elle est finalement la Boîte à couture. De la grosse pierre de son village, Barkary Sangaré a cheminé vers l’Oeil du tigre.

Les objets expriment ce qui les turlupine, à l’image de la Boîte à couture qui confie ses inquiétudes lorsque sa propriétaire est en retard. Alors qu’il se met à pleuvoir, Pierre Louis-Calixte, le Parapluie, regrette de ne pas être avec elle pour la protéger de la pluie. Leurs réflexions sont les métaphores de nos émotions humaines. Pour Anna Cervinka, la Lampe, l’objet est un prétexte pour parler de la vie avec poésie.

@ Vincent Pontet

Le plaisir des mots

Parler (avec éloquence) n’est pas une mince affaire. Cela se complique quand on a jamais pris la parole. Au prologue, le Pèle-pommes revient sur cette délicate tâche : « choisir les bons mots, les accrocher les uns aux autres, trouver les bonnes attaches ». Sur scène, l’exercice est habilement mené par des comédiens à la technique exceptionnelle.

Saluer l’excellence des comédiens du Français est un pléonasme. Au-delà de leur talent, les comédiens étincellent techniquement. Cela s’affirme au fil des saisons. La distribution est harmonieuse pour un doux mélange de tonalités. Des couleurs finement choisies puisque le bleu de la boîte à couture, symbole de la sagesse, est attribuée à la doyenne Claude Mathieu. La Lampe rouge, couleur de la passion, nous parle de relation sexuelle.

@ Vincent Pontet

De confidences en révélations, les comédiens font danser les mots. Pour le comédien Pierre Louis-Calixte, l’enjeu est de trouver le rythme de l’écriture, sa pulsation. Les lire. Les dire. Le Parapluie est particulièrement habile dans cet art alors qu’on ressent son profond plaisir à servir les mots.

Au final, cette prise de parole hors du commun dépasse la rhétorique puisque les couleurs et les corps sont aussi très éloquents. En ce début 2020, les objets sont entrés dans leur silence. Espérons qu’ils pourront s’exprimer à nouveau la saison prochaine. En attendant, nous vous invitons à découvrir l’écriture de Christine Montalbetti par ce merveilleux texte. Amis comédiens, n’hésitez pas à y piocher des extraits pour vos ateliers de théâtre. Vous y trouverez de véritables pépites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :